Des chats et des huiles essentielles

Les amis, je vous présente ma toute nouvelle vidéo qui parle de l'impact des huiles essentielles sur les chats. Si vous êtes propriétaire d'un chat et que vous utilisez les huiles essentielles pour la cosmétique en aromathérapie en simplement pour donner une bonne odeur à votre intérieur il est nécessaire de bien être informé pour ne pas mettre en danger la santé et le bien-être de votre animal. Alors je vous souhaite un bon visionnage et vous laisse mes précieuse source en bas de page.

Les chats et Les huiles essentielles

Parlons à présent de nos amis félins. Très sensible aux odeurs, ils sont tout particulièrement attentif à celle des phéromones. Les chats captent l’odeur des phéromones grâce à un canal situé entre le palais et le nez de l’animal. On l’appelle le canal voméronasal ou encore l’organe de Jacobson. Le chat fait alors comme une grimace ou il ouvre la bouche et aspire l’aire en relevant légèrement les babines c’est le flehmen. En pratiquant le flehmen le chat perçoit les phéromones  qui sont pour lui de réels repères qui l’informent qu’il est chez lui et en sécurité. Imaginez ce que représente pour lui la diffusion d’huile essentielle dans son habitat. Une odeur aussi forte que celle des huiles essentielles est pour lui oppressante et une réelle perte de repère.

De plus les huiles essentielles contenant des phénols, déjà néfaste pour l’homme dans le cadre de la diffusion le sont encore plus pour le chat. En effet les phénols sont toxiques pour lui. Dépourvu d’une enzyme hépatique lui permettant d’éliminer rapidement les phénols par la bile et l’urine le chat est donc extrêmes vulnérable au phénol. Il lui faut donc énormément de temps pour évacuer les phénols de son organisme. Ainsi l’absorption d’une grande quantité, ou d’une petite quantité sur le long terme peuvent se révéler mortelle pour le chat et cela peu importe le mode d’absorption, qu’il soit oral cutané ou olfactif. C’est pour cela que l’aspirine est mortelle pour le chat à cause de ses constituant phénolé.

De plus le dosage des huiles essentielles est définit par le poids de l’individu que dire alors d’un animal aussi léger que le chat quant pour un homme on utilise environ 5 gouttes ?!

Et c’est sans compter la peau très fine du chat qui augmente encore davantage la quantité de produit absorbée.

En tenant compte de ce facteur il conviendra aussi d’éviter tous ce qui est à base de cétone comme les huiles essentielles de sauge, de cyprès ou de lavande. L’huile essentielle de lavande est utilisé par certain propriétaire pour déparasité leur animal mais les cétones sont neurotoxique et un dosage trop élevé serait néfaste à votre animal.

En conclusion les huiles essentielles ne sont pas adaptées à nos amis félins. Leur odeur trop forte et leur puissance mal adaptée à l’anatomie du chat les rendent même dangereuse pour celui-ci.

Préférer leur les hydrolats et/ou les fleurs de Bach et cela en continuant à bannir les phénols.

×